L'entrée en formation

L'entrée en formation s’effectue en deux étapes successives. Le test des exigences préalable qui est un test d'entrée puis le positionnement qui a lieu après la réussite du test.

Le Test des Exigences Préalables (TEP)

Les exigences préalables requises pour accéder à la formation, prévues à l'article D. 212-44 du code du sport, sont déclinées dans l’Arrêté du 31 janvier 2012 portant création de la mention « escalade en milieux naturels » du diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « perfectionnement sportif » . Elles consistent à :

  • être capable de justifier d'une expérience d'encadrement en escalade ;
  • être capable de justifier d'une expérience de pratique personnelle ;
  • être capable de justifier d'un niveau technique.

Il est procédé à la vérification de ces exigences préalables au moyen d'une attestation d'expérience d'encadrement en escalade, d'un entretien sur liste de courses et d’une épreuve technique

L’attestation

L’attestation doit justifier d’une expérience d'encadrement en escalade d'une durée de cent heures dans les cinq dernières années. Cette attestation est délivrée par le responsable de la structure dans laquelle l'expérience a été réalisée : un président d’association (du secteur sport, du secteur de la jeunesse ou de l’animation ou du secteur de l’éducation), par le responsable d’une structure publique, privée, commerciale (établissement scolaire, entreprise de loisirs, société), ou par un professionnel indépendant (moniteur d’escalade, guide de montagne). Il peut s’agir d’une expérience d’animation ou de co-animation de l’escalade ou d’une activité connexe (via corda, parcours acrobatique en hauteur), ou d’une expérience de co-encadrement (dans un club, auprès d’un professionnel en situation non rémunérée).

Cette expérience peut-être bénévole ou professionnelle.
L’expérience peut avoir été acquise dans différents cadres d’accueil et être cumulée pour totaliser 100 heures.

L’entretien sur liste de courses

D’une durée maximale de trente minutes, l’entretien organisé par l'un des établissements publics chargés d'assurer la formation à l'escalade, porte sur un dossier relatif à la réalisation en autonomie dans les cinq dernières années :

  • de huit voies en terrain d'aventure d'une hauteur minimale de deux cents mètres d'un niveau TD+ pour les hommes et d'un niveau TD pour les femmes ;
  • de huit voies équipées d'une hauteur minimale de deux cents mètres d'un niveau ED― pour les hommes et d'un niveau TD+ pour les femmes ;
  • d'une voie minimale de quatre cents mètres d'un niveau TD pour les hommes et les femmes ;

Pour vous aider, télécharger le guide pour la réalisation de la liste de course.

L’épreuve technique

L’épreuve technique consiste à la réalisation sur la SAE du CREPS Auvergne-Rhône-Alpes Vallon Pont d’Arc :

  • de deux voies parmi 3 proposées d'un niveau 6c et 7a pour les hommes et 6b et 6c pour les femmes ;
  • d'un bloc de niveau 6b pour les hommes et 6a pour les femmes.
Télécharger la présentation des épreuves

Le CREPS organise une préparation au TEP du DE JEPS Escalade en milieux naturels.

Le positionnement

Se déroulant après le test d'entrée, le positionnement consiste :

  • en une présentation du CREPS Auvergne-Rhône-Alpes et de l'équipe pédagogique,
  • en une information précise sur le déroulé de la formation, les compétences développées par chaque module ainsi que la nature des évaluations certificatives,
  • en une information sur le stage en milieu professionnel pour permettre au stagiaire d’anticiper la recherche de sa structure d'accueil et de son tuteur
  • en un entretien avec deux membres de l'équipe pédagogique qui vise à individualiser le parcours de chaque stagiaire en fonction de ses expériences antérieurs : c’est uniquement lors de cet entretien que le stagiaire peut faire une demande d’allégement de formation.
  • Au terme du positionnement, le CREPS Auvergne-Rhône-Alpes enverra un contrat de formation à chaque stagiaire récapitulant le parcours de formation individualisé.

L'individualisation du parcours de formation

Il revêt deux formes :

La dispense de formation et de certifications d'ordre réglementaire. Le candidat doit posséder une qualification mentionnée dans l'Arrêté du 31 janvier 2012 portant création de la mention « escalade en milieux naturels » du diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport spécialité « perfectionnement sportif » et ouvrant droit à une dispense / équivalence de certification.

L’allégement de suivi d'un module de formation. Il est proposé par la commission de positionnement au vu des expériences antérieures de formation, bénévoles ou professionnelles. Aucun allègement n'est acquis et ne peut être prononcé avant le positionnement. L'allégement ne concerne pas les certifications.